XTRATHERM

Card


XTRATHERM

Name : XTRATHERM

Entry date : 01/10/2014

Place : Hainaut

Sector : Environnement

Website : http://www.xtratherm.be/fr/

Business number : BE0844.185.852

Description


Le groupe Xtratherm a été fondé en 1986 par M. Eoghan Hynes. L’entreprise développe des solutions pour la structure de bâtiment à faibles émissions de carbone, elle est donc active sur le marché des produits d’isolation pour le bâtiment au sein de deux unités de production : en Irlande et en Grande-Bretagne.

 

La forte croissance de la demande sur les marchés du Benelux, de l’Allemagne et de la France, où XTRATHERM est déjà bien implantée au travers de ses filiales commerciales, a incité le groupe à installer une nouvelle unité de production sur le continent européen pour fournir ces marchés. C’est sur le chemin de son développement qu’elle a rencontré la S.R.I.W.

Testimony


Jay Hynes

La croissance sur le marché continental européen est à ce point importante que vous y installez la troisième unité de production de votre groupe.

Xtratherm avait déjà une position de leader sur le marché en Irlande et en Grande-Bretagne quand nous avons décidé en 2008 de nous attaquer aux marchés du Benelux. Nous souhaitons également prendre une place de leader sur le marché continental, qui est plus étendu que les marchés irlandais ou anglais. C’est pour cela que nous avons décidé d’implanter une usine en Europe. Aujourd’hui, la part du marché continental dans nos ventes est d’environ 20% et nous voulons encore la faire croître tout en continuant parallèlement à augmenter nos ventes ailleurs.

 

Quelle est la croissance de votre entreprise ces dernières années, est-ce lié aux nouvelles normes environnementales?

Les nouvelles normes environnementales ont pour but de réduire les gaz à effet de serre. Les systèmes de chauffage et de ventilation des bâtiments consomment beaucoup d’énergie et sont un grand pourvoyeur de CO2. Les nouvelles normes visent à une meilleure efficacité énergétique des bâtiments ce qui est possible, entre autres, grâce à une meilleure isolation thermique.

Il existe deux segments de marché: les nouveaux bâtiments (incluant les grandes rénovations de bâtiments existants) mais également la modernisation de l’isolation des bâtiments existants. Il y a eu beaucoup moins de constructions en Europe ces 7 dernières années et il est plus onéreux d’isoler d’anciens bâtiments.

Notre chiffre d’affaire est passé de 65 millions d’euros en 2009 à 125 millions en 2014. Mais notre croissance n’est pas seulement liée à ces nouvelles normes, nous avons également sorti de nouveaux produits et conquis de nouveaux marchés.

 

Pourquoi avoir décidé de vous installer en Wallonie ?

Notre zone de prospection s’étendait sur les Pays-Bas, la Flandre, l’Allemagne et la Wallonie. Notre marché se situe là où se trouvent les bâtiments, c’est-à-dire où les gens vivent et travaillent et où la réglementation réclame des bâtiments avec une certaine efficacité énergétique. Nous aurions pu nous implanter en France, au Benelux ou en Allemagne de l’Ouest. Le coût du transport est un paramètre important pour nos prix de vente et trouver un emplacement au centre de notre zone de distribution permet une gestion efficace de nos coûts. Feluy est très accessible, par l’autoroute, vers la France et l’Allemagne. Et puis, cette localisation permet d’envisager des futures expansions, grâce à l’espace disponible. L’octroi d’aides considérable de l’Union européenne au Hainaut a également orienté positivement notre choix vers Feluy.

 

Quelle sera la taille de cette implantation et son impact sur l’emploi ?

Ce nouveau bâtiment, d’une capacité d’environ 20.000m2 est destiné à la production ainsi qu’au stockage, avec des possibilités d’extensions futures. Au niveau de l’emploi, nous allons démarrer sur la base d’une équipe. Une fois notre vitesse de croisière atteinte, c’est-à-dire 3 équipes, nous emploierons environ une centaine de personnes. Cette implantation aura également, nous l’espérons, un impact indirect positif sur l’emploi à l’extérieur de notre site.

 

Pourquoi vous être adressés à la S.R.I.W. ? Quelle est sa valeur ajoutée ?

C’est l’AWEX qui a joué les intermédiaires. Nous nous sommes adressés à la S.R.I.W. ainsi qu’à de nombreuses banques mais pas à des investisseurs privés. J’ai pu comprendre que la S.R.I.W. peut prendre des participations dans des entreprises mais ce n’était pas ce que nous souhaitions.

La S.R.I.W. a, de son côté, amené Invest Mons Borinage Centre autour de la table. Un prêt nous a été accordé, le taux est plus important que celui d’une banque commerciale mais cela a plusieurs avantages selon nous : tout d’abord le long terme et ensuite la flexibilité des remboursements.

Les démarches ont été extrêmement simples, pas du tout bureaucratiques. De plus, il faut reconnaître que les banques sont plus confiantes lorsque la SRIW est partenaire.

 

La SRIW n’est donc pas uniquement un fond d’investissement, comment décririez-vous votre partenariat?

La SRIW se comporte comme un actionnaire. Comme nous, ils sont concernés par les intérêts de l’entreprise à long terme. Ils nous ont conseillé pour des fournisseurs de services. Ils nous ont également mis en contact avec des patrons wallons avec qui nous pourrions avoir des intérêts communs. Ils nous ont aidés à comprendre comment fonctionnent les banques, les entreprises et le Gouvernement en Wallonie. Venant d’un pays étranger, nous avions beaucoup à apprendre et avions besoin d’un partenaire auquel nous pouvions faire confiance car il a les mêmes intérêts que nous. C’est ce que nous avons trouvé avec la S.R.I.W.

MAI 2015