CASSIS & PAPRIKA

Information

Description

Misohama est la société holding qui détient les diverses activités de Cassis et Paprika. Cassis & Paprika est actif dans le secteur de la mode avec une chaine de magasins qui proposent les deux marques. Cassis, marque lancée en 1992, cible les femmes de taille 36 à 44 qui cherchent des vêtements “classiques”. Paprika, marque lancée en 2003, vend des vêtements “classiques” ou “modes” pour les femmes de “grandes tailles” (de 44 à 54), qui sont âgées de plus de 30 ans. Le positionnement de la deuxième marque est “féminin et décontracté” avec des touches “colorées” pour des vêtements de qualité et variés.

Testimony

VINCENT ROUSSEAU CEO

Fondé en 1992 par Jacques HAYEZ, le GROUPE CASSIS & PAPRIKA a acquis au fil de son existence et au travers de ses deux enseignes une position solide et unique sur le marché belge du prêt-à-porter féminin.

Il dispose aujourd’hui d’un réseau de 138 points de vente répartis majoritairement en Belgique mais aussi au Luxembourg (6), aux Pays-Bas (15) et en France (10) . Il compte plus de 700 employés dont près de 10% sont basés au quartier général de Wauthier-Braine où sont logés la création des collections, les achats, le marketing, la logistique, les finances et les HR .

C’est, entre autres, dans le cadre de son internationalisation que le Groupe s’est adressé à la S .R .I .W .

VINCENT ROUSSEAU ÉVOQUE SON PARTENARIAT AVEC LA S.R.I.W. :

QUELLE EST L’ÉVOLUTION DE VOTRE GROUPE DEPUIS SA CRÉATION?

Cassis a été créée en 1992 . Présente tout d’abord dans quelques villes importantes en Wallonie, l’enseigne s’est également rapidement développée en Flandre, à Bruxelles, puis au Luxembourg et est ainsi devenue un acteur incontournable sur le marché belge du prêt à porter . En 2002, Paprika a été créée pour permettre aux femmes avec une taille en plus de se sentir belle et de s’habiller dans les tendances et les couleurs de la mode à un prix abordable sans discrimination liée à leur taille . Présente initialement uniquement en Belgique, Paprika s’est depuis également développée avec succès au Luxembourg, en France et aux Pays-Bas .

VOUS AVEZ ENTAMÉ EN 2011 L’AVENTURE DU COMMERCE ÉLECTRONIQUE, UNE ÉVOLUTION INCONTOURNABLE DANS VOTRE SECTEUR ?

Tout à fait . Un des principes de base de notre secteur, est qu’il faut être présent là où notre cliente est présente . Et internet est aujourd’hui une destination shopping pour bon nombre de nos clientes . Par ailleurs, près de la moitié de nos clientes trouvent d’abord l’inspiration sur notre site internet avant de visiter nos magasins . Une présence forte sur internet est dès lors incontournable pour Cassis et Paprika . Aujourd’hui, nous réalisons plus de 10% de notre chiffre d’affaire online et cette acti- vité continue d’afficher une croissance à trois chiffres .

POUR AUTANT, VOUS NE METTEZ PAS DE CÔTÉ VOS MAGASINS, QUELS SONT VOS PROJETS CONCERNANT LES MAGASINS EXISTANTS ?

L’avenir des magasins physiques passe par la valeur ajoutée qu’ils ont par rapport au commerce online, au travers de l’histoire qui y est racontée, de la façon dont les col- lections sont présentées et bien entendu pour l’accueil et le service qui y sont offerts . Nous continuons dès lors à mettre l’accent sur le service, l’accueil et la convivialité dans nos magasins, ce qui fait partie de l’ADN même de notre groupe depuis ses premiers jours . Nos équipes en magasin réalisent chaque jour un travail formi- dable dans nos boutiques en accueillant et conseillant nos clientes ! Par ailleurs, nous avons développé de nouveaux concepts de magasins (pour Cassis à Namur et St Niklaas ; pour Paprika dans une dizaine de boutiques dont Louvain la Neuve, Liège, Gand ou Bruges) qui racontent clairement l’histoire de nos enseignes et permettent de présenter nos collections de manière idéale, dans un esprit cosy qui est aussi notre marque de fabrique .

AVEZ-VOUS DES PRÉVISIONS D’OUVERTURE DE NOUVEAUX MAGASINS ?

Nous avons déjà un très beau réseau de magasins en Belgique . La croissance du réseau se fait dès lors principalement à l’in- ternational avec pas mal de nouveaux pro- jets concrets en France et aux Pays-Bas

DE NOUVEAUX MARCHÉS SONT-ILS EN VUE ?

Tout à fait . Le succès de nos magasins à la frontière allemande (par exemple à Strasbourg, Luxembourg ou Maastricht) est notamment dû grâce à la clientèle alle- mande qui apprécie particulièrement le concept Paprika et nos collections . Portée par une forte demande de cette clientèle, Paprika va s’implanter en Allemagne au courant du troisième trimestre 2016 .

POURQUOI VOUS ÊTES-VOUS ADRESSÉS À LA S.R.I.W ?

L’atteinte de nos objectifs stratégiques nécessitait notamment que nous lancions bon nombre de chantiers opérationnels importants dont les trois suivants : (1) le développement et la mise en place d’une toute nouvelle plateforme de e-commerce performante qui nous permette d’accé- lérer fortement notre croissance dans ce canal de distribution, notamment à l’inter- national, (2) la conception, la réalisation et le déploiement de nouveaux concepts de boutiques qui traduisent clairement notre ADN, (3) l’ouverture de nouvelles boutiques à l’international . Ces trois chan- tiers stratégiques nécessitent des moyens importants . Avec le concours de nos banques et de nos actionnaires, le finan- cement octroyé par la S .R .I .W . nous permet de réaliser aujourd’hui ces investissements clés qui assoient notre société à l’interna- tional et nous permettent la transforma- tion digitale de notre société .

La vision économique à long terme de la S .R .I .W . et la stabilité qu’elle apporte aux entreprises en fort développement en font un acteur réellement complémentaire aux autres investisseurs . Je tiens par ailleurs à souligner l’efficacité et le pragmatisme avec lequel la S .R .I .W . a étudié notre dos-sier .