GROUPE FRUYTIER

Informations

  • Date dʼentrée 03/03/2014
  • Lieu MARCHE EN FAMENNE
  • Secteur dʼactivité
    Bois, papier, imprimerie, édition
  • Site Internet http://www.fruytier.com/

Description

Fruytier est un groupe familial créé en 1946. Ses activités vont de l’exploitation en forêt au lamellé-collé en passant par le sciage, le séchage, le rabotage, l’imprégnation, le collage et la fabrication de pellets.
Le groupe s’est forgé au fil des années une place de leader en Belgique et d’acteur majeur en Europe sur le marché du sciage et de la transformation des résineux.

Témoignage

David Fruytier CEO

RACONTEZ-NOUS L'HISTOIRE DE VOTRE GROUPE ?

Le groupe FRUYTIER est une histoire de famille. Il a été créé en 1946 par mon grand-père, André Fruytier.

Il débuta ses activités en tant qu’exploitant forestier. Plus tard , il décidera de venir s’installer à On pour se rapprocher du bois, une ressource majeure en Wallonie.

L’entreprise continuera de se développer et comptait à cette époque près de 150 bûcherons. En 1976, ses deux fils, Pierre et Herman Fruytier vont le rejoindre. C’est cette nouvelle génération qui sera à la base de la construction de la scierie à Marloie.

En effet, à l’époque, on envoyait les bois wallons en Allemagne et en Italie afin d’y être sciés.
Depuis lors, l’industrialisation du groupe n’a jamais cessé d’habiter cette génération. Après le sciage, l’attention s’est portée sur la valorisation des produits, ensuite sur la répartition des risques sur différents massifs (internationalisation de l’entreprise en Allemagne puis en France), et enfin dernier arrivé, le rachat d’une entreprise fabriquant des pellets de bois et de l’énergie verte permettant une meilleure rentabilité des sous- produits de la scierie.

Le groupe fabrique des Comfo pellets, des Pure pellets et des Erda pellets... Nous fabriquons également des bûchettes compressées. En fait, nous sommes capables de fournir tout pour la construction, le jardin, l’emballage et les produits de chauffe.

La matière première que nous utilisons est constituée exclusivement de résineux locaux gérés durablement (épicéa, douglas, mélèze et pin), transformés en bois de construction, en bois de jardin, en bois d’emballage ou encore pour des charpentes destinées aux bâtiments industriels ou commerciaux.

QUE VOUS A APPORTÉ L’INTERVENTION DE LA SRIW ?

Les investissements dans le secteur bois sont importants en termes d’infrastructures et d’engins de manutention. C’est un secteur très capitalistique.

L’achat de bois sur pied monopolise beaucoup la trésorerie de l’entreprise... Ainsi, en pleine croissance, un acteur aussi crédible que la SRIW nous a permis d’avoir les liquidités nécessaires à notre croissance tout en maintenant un haut niveau d’activités.

Ainsi, la SRIW nous a octroyé un prêt pour 3 phases importantes que sont la modernisation et l’augmentation de la productivité du site de Vivy, l’amélioration du fond de roulement devenu plus important suite à

une amélioration notable de la production du groupe et le rachat et l’investissement massif sur le site d’Erda.

Outre l’aspect financier, c’est une confiance d’un partenaire qui n’a pas le regard uniquement braqué sur la rentabilité.

La démarche de la SRIW vise des retombées plus larges en termes d’emplois, de positionnement des entreprises wallonnes sur la carte commerciale...

Bref, quand la SRIW devient votre partenaire, c’est pour une bonne raison et parce qu’elle adhère aux valeurs que l’entreprise véhicule... En quelque sorte, c’est de la confiance témoignée pour le travail accompli au quotidien.

COMMENT VOYEZ-VOUS LE FUTUR DE VOTRE GROUPE ?

Le futur de notre groupe est en marche avec une consolidation de nos activités, de nos marchés, et zones d’approvisionnement.

Nous avons un plan stratégique visant à améliorer encore la productivité de nos sites par des investissements conséquents sur chaque site.

Notre volonté est d’être l’acteur incontournable pour répondre aux productions de volume industriel hors produits standards bataillés par les scandinaves et autres allemands et autrichiens.

Ainsi, les magasins de bricolage d’une taille certaine représentent notre cœur de cible.